Marianne

L'archéologie

La préhistoire a laissé de nombreuses traces dans la région, dont la grotte ornée de Pech Merle, située sur la commune limitrophe de Cabrerets, est l’exemple le plus remarquable. Des sites dispersés sur la commune ont été inventoriés par les archéologues, comme le dolmen de Trégantou et l’abri du Cuzouls. L’époque gauloise est aussi présente avec l’éperon barré du Roc de Colonjac et l’oppidum de Saint Crépin. Ils témoignent de cette longue histoire de l’occupation humaine et restent encore à étudier.

L’Aqueduc Gallo-romain, qui alimentait en eau la ville de Cahors du Ier au Ve siècle, trouve sa source dans la vallée du Vers et serpente, en conduites souterraines ou à flan de falaise, en surplomb des vallées sur une trentaine de kilomètres.. Les vestiges remarquables qui subsistent sur la commune, dominant le Lot et le Vers, sont inscrits à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques en 1953. Les recherches archéologiques conduites depuis 1997, sous la direction de Didier Rigal, ont permis de mettre à jour de nouveaux éléments, de repérer les captages, et de mieux comprendre ainsi l’importance de cet ouvrage exceptionnel.
Télécharger la notice de l'aqueduc  icone pdf

< Les monuments

Newsletter

newsletter
Abonnez à la lettre d'informations:
Created by PMS
©2014 Commune de Vers
Aller en haut