Marianne

Les vallées

Pat7La situation exceptionnelle de la commune, à l’embouchure de la vallée du Vers et sur la rive droite de la vallée du Lot, offre des paysages contrastés qui constituent son attrait majeur.

Ce territoire, aux portes du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy, est marqué par le caractère très préservé de son environnement. La richesse de son patrimoine naturel, de sa faune et de sa flore, contribue à son attractivité et à la qualité de son cadre de vie. Des espaces importants sont d’ailleurs identifiés au titre des Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique et Faunistique, d’autres sont reconnus au travers de la directive européenne des Zones Natura 2000. Ces mesures d’inventaires et de protections concernent principalement la vallée du ruisseau de Nouaillac, la vallée du Vers et celle de la rivière du Lot.
Les vallées entaillent profondément les plateaux ouverts des Causses calcaires. Elles sont encadrées par des versants rocheux (les cévennes), avec d’impressionnantes falaises du haut desquelles se découvre un panorama exceptionnel. La vallée du Lot offre un étagement qui se répète de boucle en boucle, avec une large plaine fertile et des terrasses sur lesquelles s’implante le bâti. Le cours sinueux du Vers, plus intime, est ponctué de petites cascades et d’un chapelet de moulins à eau, comme le moulin de Raffy ou l’ancienne papeterie de la Carderie.

Pat9

La fraîcheur verdoyante des fonds de vallées s’oppose aux étendues plus sèches et rocailleuses de deux plateaux caussenards, le Causse de Trégantou et le Causse de Vers. Occupés autrefois par la vigne, ces espaces sont entretenus par une agriculture d’élevage ovin et bovin. Ils conservent quelques mas traditionnels avec une architecture rurale remarquable. Reliés par un réseau de chemins et un maillage de murets, ils sont ponctués de nombreuses cabanes de pierres sèches (cazelles ou gariottes) de formes variées.

Ces paysages remarquables ont depuis longtemps attiré les visiteurs, comme en témoigne la renommée de l’auberge de la Truite dorée au début du siècle dernier. Ils ont aussi inspiré des artistes, depuis André Derain dont des tableaux peints à Vers en 1912 sont au musée de l’Ermitage ou au MOMA, jusqu’à Sally et Jeffery Stride qui habitent et travaillent dans la commune.

Ce contexte favorise aujourd’hui le développement du tourisme et des activités de nature avec la randonnée ou le cyclotourisme et permet de pratiquer de nombreux loisirs liés à la présence de l’eau, comme la navigation, la baignade, le canoë ou la pêche.

< Le village - Les monuments >

Newsletter

newsletter
Abonnez à la lettre d'informations:
Created by PMS
©2014 Commune de Vers
Aller en haut